jeudi 16 juillet 2020

Scénariste au temps du Covid-19

Des premiers cas à la pandémie,  j'ai regardé, probablement comme vous, la vague déferler sur notre monde.
Pour ma part, la crise n'a pas réellement modifié mon quotidien : rester à la maison, travailler sur les projets, écrire et suivre les travaux de mes co-autrices et co-auteurs.
Le confinement obligatoire, pour une personne qui fait du confinement volontaire, n'est finalement que la continuation du présent, en un peu plus stressant il est vrai.
Mais rien de bien inhabituel de ce côté là.

Après, il y a tout ce qui concerne la pandémie directement : la non-gestion des politiques, les polémiques inutiles et stériles des néophytes sur qui a raison ou tort sur un éventuel traitement, le fait qu'on se demande encore en juillet s'il faut mettre des masques qu'on devrait avoir depuis mars, bref, toutes ces choses qui font qu'en période de crise, beaucoup d'entre nous disent, font et défont n'importe quoi.

Cette période est aussi fascinante, et terrifiante à la fois : partout dans le monde, la gronde monte, l'insurrection prend de l'ampleur. Nous commençons, en tant qu'entité globale, conscients collectifs à nous rendre du désastre humain et sanitaire qui est devant nous.
Faute de tout changer tout de suite, il faudra faire avec.

Côté BD, la crise aura tout de même eu un impact majeur sur ma vie professionnelle : elle aura mis en évidence la fragilité de nos santés et de notre système global, de pensée, de soins, de commerces.
La crise aura aussi montré l'immense rôle que joue, au fil des années et des mois, les libraires et leurs employés dans l'exposition, le conseil et la commercialisation de nos ouvrages.

Sans libraire, pas de livre vendu, pas d'argent, pas de nouveaux contrats, etc.

Une autre conséquence de cette crise aura été de décaler la publication de certaines séries BD en cours de création.
C'est le cas pour une série,  écrite par mes soins et à paraître aux éditions Glénat et une autre, à paraître aux éditions Dargaud.
Nous aurons l'occasion d'en reparler le moment venu.

Heureusement et avec la fin de la première vague d'infection, des ouvrages ont enfin été publiés.
Parmi eux, trois titres sur lesquels j'ai eu l'honneur de travailler.

Le premier d'entre eux est le tome 5 de la série ELLANA 
Suite directe des 4 premiers tomes, ce tome 5, intitulé "Chutes" raconte comment Ellana continue son apprentissage de Marchombre.

Ellana - tome 5 : Chutes - scénario : Lylian d'après les romans de Pierre Bottero - dessins : Montse Martin - couleurs : Nicolas Vial - paru aux éditions Glénat. 

Disponible chez tous les bons libraires, CLIQUEZ ICI ! 






Le second titre est le premier d'une nouvelle série jeunesse TITOUAN - tome 1 

Résumé : Titouan est un petit garçon plein d’énergie, forcé de déménager à la campagne pour s’occuper de sa grand-mère, atteinte d’une grave maladie. Le jeune garçon doit ainsi accepter de quitter ses meilleurs potes et s’adapter à un nouvel environnement, sans parler des découvertes de petits secrets de famille... Heureusement, il peut compter sur son principal atout : sa bonne humeur à toute épreuve !

Titouan - tome 1 : La Belle Vie - scénario : Lylian - dessins : Paul Drouin - couleurs : Lorien Aureyre - paru aux éditions Glénat. 

Disponible chez tous les bons libraires, CLIQUEZ ICI ! 

Une belle chronique du tome 1 de Titouan est disponible ICI sur le site ActuaBD.
Une belle chronique du tome 1 de Titouan est disponible ICI sur le site PlanèteBD.





Le dernier titre paru en cette première moitié d'année est le troisième et dernier tome de la série ado METO - tome 3 
Suite directe des deux premiers tomes, cet ultime tome répond à toutes les questions et termine l'histoire de Méti.

Méto - tome 3 : Le Monde - scénario : Lylian d'après les romans de Yves Grevet - dessins : Alexandre Nesme - couleurs : Christian Lerolle - paru aux éditions Glénat. 

Disponible chez tous les bons libraires, CLIQUEZ ICI ! 



Lisez, aimez, protégez les autres, celles et ceux que vous aimez.

LOVE sur vous et à très bientôt - Lylian

mercredi 22 janvier 2020

2020

2020 est déjà là. Cette année, j'aurais 45 ans et si tout va bien, je continuerais à écrire. 
C'est mon souhait pour ce nouveau cycle, tout comme celui de retrouver une forme de sage sérénité, la mienne s'est un peu perdue dans les limbes des deuils successifs.

On dit que le deuil construit. Peut-être. Ce qui est certain, c'est que le deuil commence par détruire. Comme le ver qui mange le fruit, le deuil creuse des galeries dans la joie de vivre, la confiance, le calme de la respiration. Il vous fait douter, trembler, entendre les fantômes et parler à la place des morts. On est comme tétanisé par cet état, vidé et l'espace d'instants étranges, on pense parfois que l'on a perdu la vie. Mais non, on est encore vivants et à bien des égards la vie est belle et mérite d'être savourée.

C'est fort de ces deuils en cours et du bout du tunnel que j'entraperçois que je m'engage dans 2020, le coeur plein d'espoir, l'esprit occupé par les oeuvres en cours, concentré, plus que jamais dans les travaux d'écriture que mes co-autrices et co-auteurs partageons.
Et c'est là que se trouve pour moi le coeur du travail : l'échange, l'oeuvre commune, la piraterie artistique et intellectuelle : Ecrire, dessiner, partager, aimer, à l'infini.

Belle année à toutes et à tous - Lylian

Programme éditorial du début d'année 2020

En AVRILvous retrouverez Ellana dans le tome 5 de ses aventures.
Dessinée par Montse Martin et mis en couleurs par Nicolas Vial, ce nouvel épisode adapté des romans de Pierre Bottero sera publié le 8 avril aux éditions Glénat.

 


En MAIvous retrouverez deux ouvrages.

Titouan - tome 1 : La vie est belle
Résumé :  Titouan est un petit garçon plein d’énergie, forcé de déménager à la campagne pour s’occuper de sa grand-mère, atteinte d’une grave maladie. Le jeune garçon doit ainsi accepter de quitter ses meilleurs potes et s’adapter à un nouvel environnement, sans parler des découvertes de petits secrets de famille… Heureusement, il peut compter sur son principal atout : sa bonne humeur à toute épreuve !

Dessiné par Paul Drouin et mis en couleurs par Lorien, ce premier tome d'une nouvelle série jeunesse originale met en avant un petit garçon qui découvre le monde des adultes.


Méto pour le troisième et dernier tome de la série adaptée des magnifiques romans de Yves Grevet.
Dessiné par Nesmo et mis en couleurs par le sémillant Christian Lerolle, ce dernier tome sera publié aux éditions Glénat le 13 mai.